• 09 72 28 48 12
  • contact@chronopaie.com

La journée de solidarité 2018


La journée de solidarité 2018


Comment fixer la journée de solidarité 2018: La date de cette journée reste en priorité fixée par accord collectif ; à défaut d'accord collectif, cette journée de solidarité 2018 est fixée par l'employeur et n'est plus fixée automatiquement au lundi de Pentecôte. A défaut d'accord collectif, les modalités d'accomplissement de la journée de solidarité sont définies par l'employeur. Il peut s'agir : soit le travail d'un jour férié précédemment chômé dans l'entreprise autre que le 1er mai ; soit le travail d'un jour de repos accordé au titre d'un accord co...


Lire la suite

Augmentation de salaire : rédaction nécessaire d’un avenant au contrat de travail


Dans un arrêt du 25 janvier 2017, la cours de cassation a confirmé que la rémunération contractuelle d'un salarié constitue un élément du contrat de travail qui ne peut être modifié ni dans son montant, ni dans sa structure sans l'accord du salarié, même si la nouvelle rémunération est supérieure au salaire antérieur (augmentation de salaire). Cela signifie que l'accord du salarié est indispensable si vous souhaitez l'augmenter. Cela doit se faire avec la signature d'un avenant au contrat de travail. A défaut, le salarié pourrait demander la rupture du contrat de travail à...


Lire la suite

Etes-vous à jour de votre formalisme pour la mutuelle collective ?


Vous avez mis en place au sein de votre entreprise un contrat mutuelle collectif. Lors d'un contrôle, l'URSSAF vous demandera : - De présenter la D.U. - De présenter la preuve que vous avez bien remis cette D.U. à chaque salarié - Si des salariés ont demandé a être dispensés, de présenter les lettres des salariés demandant la dispense. En cas de non présentation de ces documents, l'urssaf est susceptible de considérer que votre contrat de mutuelle n'est pas "collectif et obligatoire" et soumettra à cotisations sociale le montant des cotisations versées à la m...


Lire la suite

Reporter les congés payés non pris ?


Que deviennent les congés payés non pris à la date de clôture annuelle de la période ? En principe, les congés payés qui n’ont pas été pris au 31 mai de chaque année (ou au 31 mars dans le bâtiment), sont perdus pour le salarié. Cependant, pour que cette règle puisse s’appliquer sans que le salarié puisse contester la perte de ses droits à congés payés non pris, il appartient à l’employeur de prendre les mesures propres à assurer aux salariés la possibilité d’exercer effectivement leurs droits à congés payés. Si vous souhaitez donc remettre à zéro le ...


Lire la suite

La journée de solidarité


La loi 30 juin 2004 relative au dispositif de solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées avait posé le principe d'une contribution des salariés à l'effort de l'État pour l'autonomie des personnes âgées : la journée de solidarité.  Cela prend la forme d'une journée de solidarité qui est en réalité une journée de travail supplémentaire de 7 heures (pouvant être fractionnée) pour les salariés du secteur privé. Elle s'accompagne d'une contribution financière pour les employeurs. Comment fixer la journée de solidarité : La date de cet...


Lire la suite

Aide à la première embauche dans les TPE


Pour ceux qui viennent de créer leur entreprise, comme pour les artisans indépendants sans salarié, le recrutement du premier salarié est une étape symbolique et importante, mais parfois difficile à franchir. L'état verse une aide de 4.000 euros sur deux ans pour l'embauche du 1er salarié. Cette mesure s’applique à toute entreprise qui n’a pas eu d’employé depuis au moins 12 mois, et qui recrute un salarié en CDI ou en CDD de plus de 12 mois. Elle est versée par l'ASP pour les contrats de travail prenant effet entre le 9 juin 2015 et le 8 juin 2016. Dans le cad...


Lire la suite

Job d’été : Embauche d’un jeune de moins de 18 ans.


  Comme de nombreux employeurs, vous allez peut-être embaucher un jeune de moins de 18 ans en CDD cet été ?   Ce qu'il faut savoir :    La durée du travail : Sauf dérogation, les mineurs ne peuvent pas travailler plus de 8 heures par jour et plus de 35 heures par semaine. Pour les moins de 16 ans qui travaillent pendant les vacances scolaires, la limite quotidienne est de 7 heures.    Accorder les pauses : Un pause obligatoire de 30 minutes aprés 4h30 de travail.    Pour les trés jeunes : Vous pouvez embaucher un jeune de 14 à 16 ans uniquement durant le...


Lire la suite

Le contrat de génération : Une aide de 4.000 € par an


Le principe : - Embaucher un jeune de moins de 26 ans - Et conserver un salarié de plus de 57 ans   Ce qu'il faut savoir :    L'embauche : Vous devez embaucher : - 1 jeune de mois de 26 ans (30 ans si handicapé) ; - en contrat à durée indéterminé (CDI) ; - à temps plein (35h/semaine)    Le sénior : Vous devez le maintenir en emploi pendant la durée de l'aide ou jusqu'à son départ en retraite. Il doit avoir : - 57 ans minimum ; - ou moins de 57 ans s'il a été embauché aprés 55 ans ; - ou 55 ans minimum s'il est handicapé.    L'aide : L'aide...


Lire la suite


prévenir un contrôle de l...

Afin de prévenir un contrôle...

La journée de solidarité...

Comment fixer la journée de s...


Société au capital de 100.000 € exclusivement spécialisée dans l’externalisation de la paie depuis 2011.
18 Rue Thérèse RASTIT 13260 CASSIS
Siret : 534 912 944 00012

2015 Chronopaie - Droits réservés