• 09 72 28 48 12
  • contact@chronopaie.com
Nos actualités
Explorez les actualités de Chronopaie !

L’entretien professionnel avec le salarié


Depuis mars 2014, à l’occasion de son embauche, le salarié est informé qu’il bénéficie tous les 2 ans d’un entretien professionnel avec son employeur, consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d’emploi.

L’employeur doit donc tenir cet entretien dans les 2 ans de l’embauche, quelque soit le type de contrat (CDI/CDD) et quelque soit l’effectif de l’entreprise. Tous les salariés de toutes les entreprises ont droit à cet entretien.

Cet entretien ne porte pas sur l’évaluation du travail du salarié et doit donner lieu à la rédaction d’un document écrit dont une copie est remise au salarié.

 

En quoi consiste cet entretien professionnel ?

L’entretien professionnel vise à :

  • accompagner le salarié dans ses perspectives d’évolution professionnelle (changement de poste, promotion…),
  • et identifier ses besoins de formation.

Attention : l’entretien professionnel ne concerne pas l’évaluation du travail du salarié qui est effectuée dans le cadre de son entretien annuel.

 

À qui s’adresse l’entretien professionnel ?

L’entretien professionnel s’adresse à tous les salariés, quelle que soit la taille de l’entreprise.

 

Quand doit avoir lieu l’entretien professionnel ?

Tous les 2 ans.

L’entretien professionnel doit avoir lieu tous les 2 ans. Toutefois, il doit être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d’interruption due :

  • à un congé de maternité,
  • à un congé parental à temps plein ou partiel
  • à un congé d’adoption,
  • à un congé de soutien familial,
  • à un congé sabbatique,
  • à une période de mobilité volontaire sécurisée,
  • à un arrêt maladie de plus de 6 mois,
  • à un mandat syndical.

 

État des lieux tous les 6 ans

Tous les 6 ans, l’entretien professionnel doit faire un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Cet état des lieux permet de vérifier que le salarié a effectivement bénéficié des entretiens professionnels prévus au cours des 6 dernières années.

Il permet également de s’assurer qu’au cours de ces 6 dernières années, le salarié a :

  • suivi au moins une action de formation,
  • acquis un des éléments de certification professionnelle (diplôme, titre professionnel…) par la formation ou par une validation des acquis de l’expérience (VAE),
  • et bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

Un compte-rendu de l’état des lieux est alors rédigé durant cet entretien et une copie est remise au salarié.

 

Quelles sont les sanctions en cas de défaillance de l’entreprise ?

Dans les entreprises d’au minimum 50 salariés, si le salarié n’a pas bénéficié au cours des 6 dernières années des entretiens professionnels prévus et d’au moins 2 des 3 actions prévues (action de formation, certification ou VAE, progression), son compte personnel de formation (CPF) est crédité à hauteur de :

  • 100 heures s’il travaille à temps plein
  • ou 130 heures s’il travaille à temps partiel.

 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32040

 

Dans le cadre de sa mission de gestion et externalisation de la paie, Chronopaie peut assister ses clients pour la mise en place de cet entretien.


Partagez cet article





Nos derniers articles





Contactez nous !

Vous avez une question ? Contactez nous !



Contactez nous


Reporter les congés payés...

Que deviennent les congés pa...

Comment gérer la Journée de...

La loi 30 juin 2004 relative a...


Société au capital de 100.000 € exclusivement spécialisée dans l’externalisation de la paie depuis 2011.
18 Rue Thérèse RASTIT 13260 CASSIS
Siret : 534 912 944 00012

2015 Chronopaie - Droits réservés